De la quantité et de la qualité au meeting demi-fond du JR 37

Eric Navarre - Publié le 1er juin 2019

Le meeting demi-fond organisé par le Joué Running 37, organisé au stade Grandmont à Tours en lieu et place du stade Jean Bouin à Joué pour des raisons de sécurité, a de nouveau tenu toutes ses promesses cette année.

Guillaume Lhomme récidive

Le 1500 m était particulièrement attendu des athlètes engagés. Qualité d'une part, mais aussi quantité puisque quatre séries de 1500 m masculin étaient au programme de la soirée. La 1ère série, la plus relevée, était emmenée sur des bases solides par Emile Chalier (Vineuil Sports) puis par Baptiste Depril-Dupré (A3T) jusqu'au 1000 m passé en 2'34. Seuls Guillaume Lhomme (Vineuil Sports) et Pierre Proust (Sèvre Bocage AC) avait pu rester dans la foulée des lièvres. Derrière, la cassure était faite et on retrouvait Florian Théophile (Free Run), Maxime Perrineau (JR 37) et Tristan Bourguignon (La Berrichonne Chateauroux). A l'amorce du dernier 500 m, Proust baissait pavillon laissant Lhomme lutter seul contre le chrono. Le vinolien doublait la mise après sa victoire de l'an passé dans le très bon chrono de 3'52''76 : "Il fait chaud et la fin a été un peu compliqué d'autant que j'étais esseulé" précisait le lauréat satisfait malgré tout de sa performance. Florian Théophile, pour qui le rythme avait été "trop rapide en début de course" sortait un gros finish dont il a l'habitude et prenait la seconde place en 3'55''42. Bourguignon, troisième, passait pour la première fois sous les 4' de fort belle manière en 3'57''18.

En féminines, Alice Mitard (A3T) n'avait pas forcément l'ambition d'un grand chrono après son premier 3000 m steeple de jeudi qu'elle a bouclé en 10'23. Parti sur des bases de 4'30, la tourangelle n'avait pas les jambes pour effectuer un dernier 400 m dont elle a le secret. Elle s'impose tout de même facilement en ayant mené toute la course. Charlotte Degorce (Vineuil Sport) prend la deuxième place dans la douleur devant Emilie Philippe-Borget (ACLAM) qui complète le podium.

Nicolas Valentin le plus frais dans la chaleur

Le 5000 m promettait de faire souffrir les organismes au vu de la chaleur qui a régné ce week-end. Bien emmené par Baptiste Jard (JR 37) pendant 3000 m passé en 8'52, le francilien Nicolas Valentin (CA Orsay) finissait la course en solitaire devant tandis qu'à l'arrière les abandons se succédaient dont Guérineau (JR 37) et Barreau (Free Run). Finalement, Valentin remportait la course en 14'58''29 et cassait la barrière des 15' pour la première fois de sa carrière. Pajot-Wagner (Limoges Athlé), parti prudemment, terminait deuxième en 15'08''26 et le jeune Ben Yattou (La Berrichonne Chateauroux) troisième en 15'09''26 malgré le ramadan. Dans la seconde série, Clara Rivoal (Free Run) était la seule féminine à braver les 12 tours et demi qu'elle boucle en 19'50''14, assez éloigné de son objectif de passer sous les 19'. Mais la chaleur avait sévi...

Tous les résultats :