A Marcé, on court plus vite que son ombre !

Eric Navarre - Publié le 7 juillet 2019

La 5è édition d'Au nom de la Louère, organisé par l'ACDC, s'est impeccablement déroulée hier à Marcé-sur-Esves. Les organisateurs avait changé le jour de la course en la faisant passer du samedi après-midi au dimanche, une initiative saluée par les concurrents qui ont beaucoup moins souffert de la chaleur que les années précédentes.

Les premières éloges envers les organisateurs venait de Savoie avec Laurent Debaenne (EA Chambéry) facile vainqueur des 10 km : "Nous sommes sur la route de la Bretagne et nous avons fait escale à Marcé avec notre camping-car afin de pouvoir participer à l'épreuve. J'ai l'habitude des trails en Savoie et ici l'organisation est au top, ils ont mis le paquet ! Pour ce qui est de la course, c'est parti assez lentement alors j'ai mis une accélération et je me suis détaché pour faire ma course seul." Alan Brunet (Free Run) et Xavier Rzeznikiewcz (Les coureurs népalais de Panzoult) se sont disputés les autres marches du podium avec un avantage pour le premier nommé dans les derniers mètres. En féminines, scénario suspense aussi où Elodie Lemmel (Free Run), après avoir été rejointe par Angélique Abautret (42km195 Le Blanc) au 5è kilomètre, a su reprendre quelques secondes d'avance dans le final. 

Sébastien Ribreau impressionnant

La course de 18 km a vu la domination du chatelleraudais Didier Violino (Les Galopins des Bois), vainqueur du 10 km l'an dernier, qui a profité du sillage du leader des 26 km : "On est parti ensemble avec le 1e des 26 km jusqu'à la séparation des deux courses au 13è. Ensuite, j'ai fait ma course où je voulais maintenir une allure de plus de 15 km/h. En tout cas, j'ai pris mon pied !" A quatre minutes derrière, Max Rivière prenait la seconde place devant Corentin Bertrand (JR 37) le vainqueur 2018. En féminines, c'est aussi une athlète venue de la Vienne qui s'est imposée avec Ophelly Motheau (Lencloitre JC 86) devant Nadège Ramez (CAM Vallée du Cher-Controis). Enfin, les 26 km ont vu l'ultra domination du militaire de la 14è BSMAT de Nouâtre, Sébastien Ribreau. Un véritable tour de force pour celui qui s'était déjà imposé aux courses de l'orchidée en mai dernier : "j'ai fait 13 km avec le premier des 18, je n'ai jamais vu le deuxième. Bien que je fasse davantage de trails maintenant, je serai sur le marathon de Tours en septembre car la route a longtemps été ma spécialité avec notamment un record à 2h41." L'athlète commence à être convoité par les clubs locaux ! En féminines, Nadia Goudet (Free Run), en meilleure forme que le week-end dernier à Château-Renault, s'adjuge logiquement la première place après 2h17' d'effort devant Francesca Mondot (JR 37). 

Les résultats complets : 10 km - 18 km - 26 km